Adidas

Adidas est une firme allemande fondée en 1949 par Adolf Dassler, spécialisée dans la fabrication d’articles de sport, basée à Herzogenaurach en Bavière.

Elle est mondialement connue sous l’appellation « la marque aux trois bandes », en raison des trois bandes parallèles qui constituent son logo. Principal concurrent de Nike, le leader du secteur, Adidas est l’un des équipementiers sportifs les plus connus au monde.

Historique

Adolf Dassler (plus connu sous le nom d’Adi Dassler), fils d’un savetier bavarois, commença à fabriquer des chaussures de sport au début des années 1920.

Sculpture en bronze d’Adolf Dassler au Adi Dassler Stadium, à Herzogenaurach(Bavière).

En 1924, les frères Adolf et Rudolf Dassler fondèrent l’entreprise Schuhfabrik Gebrueder Dassler (fabrique de chaussures des frères Dassler) à Herzogenaurach près de Nuremberg. Ils en étaient propriétaires, chacun pour moitié, et la géraient ensemble.

En 1936, aux Jeux olympiques de Berlin, l’athlète américain Jesse Owens gagne quatre médailles d’or, alors qu’il porte des espadrilles faites par l’un des Dassler. Selon la légende, ce serait Adolf qui les aurait fabriquées.

Adolf était chargé de créer les chaussures et d’organiser leur fabrication. Rudolf lui gérait la vente à travers toute l’Allemagne et réussissait même à les exporter. Leur entreprise était florissante. Alors qu’Hitler arrive au pouvoir, ils rejoignent le Parti national-socialiste des travailleurs allemands. Puis vient la Seconde Guerre mondiale. Bien que quadragénaires, les frères Dassler sont mobilisés et obligés de s’éloigner de leur entreprise.

Pendant la guerre, la gestion de l’entreprise échoit alors à leurs épouses respectives. De statut d’épouses, elles passent ainsi au statut de cogérantes. Pendant cette période, l’entreprise ne doit son salut qu’aux commandes de l’armée nazie (chaussures et bottes pour les soldats). En 1945, lorsque les frères Dassler reviennent à Herzogenaurach, il est devenu impossible de réconcilier les deux femmes. Par ailleurs, Rudi, ardent nazi, est soupçonné au moment où il se voit fait prisonnier par les Alliés (les Américains), d’être un SS. Ce n’est autre qu’Adi qui aurait donné ces informations aux Américains. Les deux frères décident donc par la suite de liquider l’entreprise « Schuhfabrik Gebrueder Dassler » et de la partager en deux parties égales. Ils font construire des cloisons pour diviser les locaux et se partagent les machines.

 Avec son surnom, « Adi », et la première syllabe de son nom de famille, « Das », Adolf crée l’entreprise qui portera officiellement le nom d’Adidas AG à partir du , date de création officielle de la société (avec à l’époque 47 employés), ainsi que du dépôt de la chaussure aux trois bandes. Son frère Rudolf fonde la marque sportive Puma, un nom prononçable dans toutes les langues. Il installe son entreprise dans la même ville que son frère, mais de l’autre côté de la rivière Aurach
Dans les années 1960, Horst, le fils d’Adolf, arrive à la tête de l’entreprise. Il créé la marque Arena en 1973, spécialisée dans la natation, puis en 1974 reprend le célèbre concurrent français d’Adidas, Le Coq Sportif, qui se trouve en difficulté financière. Après son décès brutal en 1987, le groupe entre dans une phase de crise. En 1990, Adidas est au bord du gouffre. Les héritiers décident de vendre la société à Bernard Tapie.

Celui-ci change le logo de la marque, renouvelle les collections, revoit la politique de distribution et délocalise une partie de la production en Asie à l’instar de ses concurrents Reebok et Nike, comprimant ainsi les coûts de fabrication. À nouveau profitable en 1993, la société est revendue à Robert Louis-Dreyfus, qui poursuit le plan de redressement de Bernard Tapie.

Adidas est introduite en Bourse en 1998. La société achète ensuite Salomon avant de le revendre, faute de synergies réalisées, puis rachète son concurrent Reebok en 2005. La société vaut actuellement près de dix milliards d’euros à la Bourse, et talonne Nike pour la position de leader mondial des équipements sportifs.

Elle reste une des dix marques les plus connues au monde et compte des adeptes sur les cinq continents.

Depuis 1970, Adidas fournit les ballons de la coupe du monde de football.

Dans les années 2000, par l’intermédiaire de son patron d’alors, Robert Louis-Dreyfus, Adidas relance la marque française Le Coq Sportif via une société suisse d’investissement, Airesis.

En mai 2017, Adidas vend ses marques d’équipements de golf TaylorMade, Adams Golf et Ashworth à un fonds d’investissement pour 425 millions de dollars.